• Témoignage du Dr Charbonier
  • Témoignage vidéo de Florence
  • Témoignage vidéo d'Anna
  • Témoignage vidéo de Florence Pousset
  • Témoignage de Marceline - Infirmière retraitée
  • Témoignage GIULIA (sa maman)

J’ai eu l’occasion d’adresser à Jean-Marie Le Gall des patients pour qu’ils puissent bénéficier de ses talents de médium ou de magnétiseur et je n’ai jamais eu à le regretter,  bien au contraire.

Une nouvelle médecine est en marche. Elle sera plus holistique et intégrera la médiumnité, le magnétisme, les barreurs de feu et bon nombre de médecines alternatives à la médecine hospitalière classique.
Cette complémentarité évitera toute substitution ;  ce ne sera plus soit l’une soit l’autre de ces deux alternatives qui soigneront nos patients mais l’une avec l’autre.
La synergie est plus intelligente que l’affrontement imbécile des chasses gardées. Au final, nos malades auront tout à y gagner. Je le vois en faisant mes conférences, la nouvelle génération de médecins est tout à fait prête à cette ouverture.
Jean-Marie Le Gall restera dans l’histoire l’un des plus grands pionniers de cette réconciliation et son ouvrage nous le démontre de la plus belle des façons.
(Extrait de la préface de JJ Charbonier pour l’ouvrage « Contacts avec l’au-delà » de JM Le Gall – Editions Lanore)

Témoignage de Florence lors d’une conférence Zoom de Jean-Marie Le Gall organisé par Debowska Production pour les lundis de l’au-delà

Le Dr Florence Pousset témoigne d’une expérience avec Jean-Marie Le Gall dans le cadre de ses recherches.
Thérapeute depuis plus de dix ans, Florence POUSSET, a acquis en parallèle de son parcours professionnel en qualité de Dr en Sciences (PhD), chercheur en Neuro-Immunologie, un savoir faire pour améliorer notre bien-être physique (naturopathie, gemmothérapie, oligothérapie, organothérapie) émotionnel et mental et nous amener vers un chemin de développement personnel (Kinésiologie, analyse transactionnelle, EFT. Le Dr Florence Pousset a également complété son cursus par une formation en lithotérapie, géobiologie et en bio-énergétique.

Au cours de la séance faite par Monsieur Le Gall, pour soulager ma mère, j’attendais à l’autre extrémité de la pièce en feuilletant des magazines.
Lorsque Mr Le Gall se retrouve assis derrière sa table de soin et travaille au niveau de la tête de maman, je lève les yeux pour l’observer. Une lumière irradie de sa personne et tout près de lui une silhouette massive de taille moyenne et constituée de la même radiance se penche sur le thérapeute, elle paraît pleine de sollicitude… J’ai pensé, c’est peut être un ange gardien.

Mr Le Gall est entré dans ma vie en 2015, alors que je consultais mon ami, le grand médium cher à mon coeur, Henry Vignaud.
Je le questionnais au sujet de ma fille Giulia qui souffrait d’une maladie dégénérative face à laquelle la médecine est impuissante. Comment l’aider ? Après de longues minutes de silence, Henry me répondit : « Jean-Marie Le Gall » Il me dit que c’est un magnétiseur qui peut apporter un bienfait à Giulia. Ma réponse fut un NON ferme et catégorique. Il n’était pas question que je consulte un magnétiseur pour la raison suivante : « ma fille Giulia est suivie depuis 2010 par Jean-Luc Bartoli, magnétiseur à St Brieuc. L’effet de ses mains sur notre enfant est un cadeau du ciel, et nous tenons à lui témoigner une immense gratitude… »

Mai Henry Vignaud insiste : « Mr Le Gall peut lui apporter autre chose que lui apporte Mr Bartoli, un petit plus ».
Après réflexion j’en parle à Jean-Luc Bartoli. Lors d’une consultation je lui demande son avis. Il me répond que Jean-Marie Le Gall est quelqu’un de confiance et que je peux lui demander son aide sans aucune crainte.
J’envoie donc ma lettre ainsi que la photo de Giulia.

Quelques jours plus tard Jean-Marie Le Gall me téléphone. Je suis surpris par sa gentillesse et sa grande humilité. Il m’explique qu’il n’est que « l’instrument du ciel » et qu’il est en « pilotage automatique » lorsqu’il magnétise. Il fera pour le mieux pour Giulia.

Nous nous quittons en convenant que la séance aurait lieu un lundi à 14h. La séance aura lieu sans que rien de particulier ne se produise. Le lendemain une très forte odeur d’éther se dégage du rez de chaussée à la maison. A ce moment précis je suis loin d’imaginer que cela a un rapport précis avec la séance de magnétisme. L’odeur est si soutenue que j’ai bien du mal à convaincre ma soeur que je n’ai pas cassé une bouteille d’éther.
Comment aurais-je pu ? Je n’ai pas d’éther chez moi.
Puis c’est au tour de mon ami Pierre, qui en arrivant à la maison me dit : « Qu’est-ce qui s’est passé ? Tu as renversé de l’éther ? » « Non ! Je n’ai rien renversé du tout ! » Idem au retour de mon mari ! L’odeur est si forte que l’on se croirait dans les couloirs d’un hôpital. L’odeur va persister pendant trois jours. J’ai beau laisser la porte et la fenêtre ouverte, l’odeur persiste.

Dix jours plus tard, Mr Le Gall me téléphone pour prendre des nouvelleset fixer un nouveau rendez-vous.
Il ajoute avant de raccrocher : »si vous sentez une légère odeur d’éther ne vous inquiétez pas cela arrive parfois. »
Je reste sans voix ! Ce n’est pas possible !! Jean-Marie Le Gall « médecin de l’au-delà », cela venait de prendre tout son sens ! J’ajouterais « médecin de l’au-delà au grand coeur ».

Car Jean-Marie a refusé toute rémunération pour l’aide qu’il apporte à Giulia. Il m’a proposé, si je le voulais, de faire un don à des associations humanitaires.
Alors je me permet de saisir l’occasion qui m’est offerte, à travers ce témoignage pour le remercier. Et même s’il ne cesse de répéter qu’il n’est rien qu’un petit grain de sable.

MERCI, pour votre soutien et votre belle énergie.
MERCI de la part de Giulia.
MERCI au ciel qui vous guide et vous guidera encore.

(Maman de Giulia)