Jean-Luc Bartoli et Grégoire Laville | Au coeur du mystère des guérisseurs

Extrait du livre se rapportant à un entretien avec Yves Lignon :

Quelle est l’expérience la plus significative que vous ayez menée ?
Indiscutablement celle de 1984 avec Jean-Marie Le Gall dont je parle et reparle sans cesse, que ce soit dans mes conférences ou dans mes livres. Elle échappe à toute critique méthodologique.
Pouvez-vous la décrire précisément ?
Cette expérience a été réalisée dans un laboratoire de l’un des plus importants centre de recherches médicales de notre pays (Hôpital Paul Brousse – Villejuif) . Le responsable était un grand médecin (Dr L. Scharzenberg – Professeur cancérologue à Villejuif) connu aussi bien du public pour son engagement humanitaire que des milieux spécialisés pour ses travaux. Et nous avons disposé de tous les moyens techniques nécessaires. Il s’est agi de comparer le développement de deux ensembles de pousses de radis placés rigoureusement dans les mêmes conditions (éclairage, température) la seule différence venant de l’eau d’arrosage. De l’eau de source pour le premier ensemble, de l’eau de source de la même quantité (évidemment), mais « magnétisée » par Jean-Marie Le Gall pour le second. Et ça a marché, l’eau magnétisée a joué le rôle d’un doping !

Extr. Au cœur du mystère des guérisseurs / Auteurs : Jean-Luc Bartoli et Grégoire Laville / éditions Ouest-France.